Le Studio Pourquoi Pas, la Régie de Quartier d’Aubervilliers et Nour Edde deviennent sociétaires de Construire Solidaire!

Construire Solidaire est ravie d’accueillir trois nouveaux sociétaires au sein du Pôle Territorial de Coopération Economique :

  • Le Studio Pourquoi Pas est une société spécialisée dans le design d’objets et d’espaces « qui transforment les déchets en ressource ». Ils viennent d’ailleurs de lancer MUD, une collection de meubles 100 % upcyclés à retrouver sur  www.mudmobilier.com (dont les chaises en photo ci-dessus). Depuis le 1er avril, ses cofondateurs, Juliette et Renald, occupent un bureau, un établi ainsi qu’un espace de stockage au sein de notre site mutualisé,
  • Nour Eddé est artisan et architecte d’intérieur pour des projets en matériaux de réemploi. Elle est également enseignante au sein du Campus de Versailles pour le D.U « De la Forêt au Salon ». C’est après avoir fait visiter notre site démonstrateur à ses étudiants que Nour est devenue sociétaire et locataire de Construire Solidaire,
  • La Régie de Quartier de la Maladrerie est située à Aubervilliers. Cette entreprise d’insertion propose des prestations de nettoyage, d’entretien des espaces verts et des travaux de second œuvre. La Régie de la Maladrerie s’intéresse de près aux nouveaux procédés de l’écoconstruction et est particulièrement motivée à coopérer avec les sociétaires de Construire Solidaire autour de projets communs.

Plus d’infos sur :

34.1 tonnes de déchets évitées sur le chantier de notre site démonstrateur!

Construire Solidaire a déménagé en 2020 et a alors entrepris de faire de son nouveau site un démonstrateur de l’économie circulaire dans le BTP.  Les travaux ont finalement été réceptionnés début 2022 et nous estimons aujourd’hui que 34.1 tonnes de déchets ont finalement été sauvées de la benne! Merci à l’ensemble des donateurs de matériaux :

Merci aussi aux artisans d’Alter-Bâtir, d’Apij Association, de l’entreprise MRN mais également à notre architecte Ariane Cohin et à Laurent Dandres du Bureau de Contrôle qui ont su innover pour « déplacer la montagne ». Un bel exemple d’intelligence collective au service d’un projet à fort impact social et environnemental!

Fin des travaux de notre site démonstrateur du réemploi et de l’écoconstruction

L’écoconstruction plébiscitée par les participants à la Convention Citoyenne du Climat d’Est Ensemble

La Convention Citoyenne sur le Climat d’Est Ensemble qui avait débuté au printemps 2021 s’est clôturée au mois de février 2022.

Les 100 habitants du territoire sensibilisés et formés (notamment par Construire Solidaire!) aux enjeux du dérèglement climatique et aux solutions qui existent ont finalement formulé 200 propositions, notamment la suivante :

« Parallèlement à la rénovation énergétique du parc immobilier existant, nous souhaitons que toute nouvelle construction possède des critères écologiques ambitieux […] Utiliser la paille et les matériaux biosourcés pour l’isolation. La paille est disponible sur le territoire, est moins coûteuse du fait du circuit d’approvisionnement court et retient du CO2 au lieu d’en produire. Elle est techniquement peu compliquée à exploiter et à installer donc génératrice d’emplois sur le territoire […]. Le protocole, qui porte à la fois sur le parc privé et le parc public social, permettra également de coordonner les différents aspects de la transition qui concernent les bâtiments d’habitat : énergie, isolation, modes de vie collectifs respectueux, mixité, activités partagées, économie sociale et solidaire. Nous proposons que ces éléments nourrissent l’évolution du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). »

Construire Solidaire se tient bien évidemment à la disposition des citoyens, habitants et autres acteurs du territoire pour participer à la mise en œuvre concrète de cette proposition!

Retrouvez ici l’ensemble des propositions de la Convention Citoyenne Pour Le Climat.

Beau chantier participatif avec l’Ecole de la Transition Ecologique!

Construire Solidaire a été sollicité par l’Ecole ETRE du Val d’Oise pour sensibiliser les jeunes en situation de décrochage scolaire qu’elle accompagne, à l’éco-construction et plus particulièrement aux métiers du bois.

Pour cela, rien de mieux qu’un chantier participatif! C’est avec plaisir que deux menuisiers / charpentiers sociétaires de Construire Solidaire ont encadré le groupe durant 2 jours au mois de novembre et décembre.

Avec Lionel Vacca (Optimob),  les jeunes se sont initiés à la réalisation d’une cloison séparative, tandis qu’avec Stéphane Jonard (Alter-Bâtir) ils ont réalisé les étagères de la salle de finition de notre atelier menuiserie. L’ensemble de ces travaux à partir de matériaux réemployés, bien sûr!

Certains participants souhaitent continuer à se former à la menuiserie. Des discussions sont en cours avec les SIAE de Construire Solidaire qui pourraient éventuellement recruter l’un d’entre eux pour un contrat de deux ans.

Et c’est avec plaisir que nous poursuivrons notre collaboration avec les Ecoles ETRE. RDV en 2022 pour un nouveau stage de découverte des métiers de la terre.

A suivre, donc!

En savoir plus sur les école ETRE

Lisa Mazé devient sociétaire-locataire de Construire Solidaire

Construire Solidaire à Romainville, site d’expérimentation du Collect’IF Paille

Construire Solidaire fait de la réhabilitation de son nouveau site de Romainville un démonstrateur du réemploi et des éco et géo-matériaux. Ce projet, co-financé par le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, la Région Ile de France et l’Ademe comporte une part importante de tests, de prototypages et d’expérimentations.

Au cours de plusieurs journées d’expérimentation cet été, c’est le Collectif francilien de la paille (Collect’IF Paille) qui y a réalisé l’Isolation par l’Extérieur (ITE) de notre nouveau réfectoire, en expérimentant de nouveaux procédés avec des demi-bottes (22cm x 37cm x 55cm).

Ces demi bottes de paille ont été fixées au mur extérieur grâce à un nouveau système d’accroche assurant  une pose en « bretelles ».  Elles ont ensuite été enduites d’un mélange de terre et de chaux. Ce nouveau procédé, présente deux avantages non négligeables sur les systèmes actuellement pratiqués d’isolation paille, en réduisant considérablement la quantité de bois utilisé pour la mise en œuvre, et en permettant une épaisseur finie enduit compris de 26 cm. Cette technique devient donc une technique compatible en milieu urbain dense.

Certaines botteleuses produisent déjà ces bottes !

La performance thermique de cette cloison sera prochainement évaluée.

Merci Ekopolis pour la vidéo!

 

 

Nouvelle cloison bois / terre / paille : la paille est arrivée!

De la paille bio de Seine-et-Marne pour le remplissage de la nouvelle cloison séparative de la menuiserie du nouveau site de Construire Solidaire à Romainville

Après la conception puis la construction et la pose de la structure en bois de la cloison, le remplissage paille peut débuter.  Le 3 novembre, la paille a été livrée par le fournisseur seine-et-marnais de l’association Apij qui encadre le chantier. Les stagiaires du chantier d’apprentissage et les occupants du site ont tous observé avec intérêt l’arrivée de cette matière conviviale !

En savoir plus sur ce projet